vitamines.fr
Les nutriments essentiels à notre santé

Activités physiques et sportives

La plupart de ceux qui pratiquent une activité physique depuis de nombreuses années, sportifs amateurs ou professionnels, connaissent l’importance d’une alimentation riche en nutriments, équilibrée et contenant suffisamment de calories pour pouvoir soutenir les efforts physiques demandés par l’exercice. En effet, vous savez également qu’il est inutile d’avaler de fortes quantités de calories provenant des protéines, des graisses ou des glucides si la qualité nutritionnelle en micronutriments est absente car vos performances physiques s’en trouveraient grandement diminuées.

Les vitamines contribuent à l’assimilation directe ou indirecte des protéines, glucides et graisses

Comme vous le savez, assimiler des protéines ou des graisses demande à l’organisme un effort de digestion et d’assimilation soutenu, notamment par le biais des sucs gastriques mais surtout par le biais d’enzymes qui viendront découper les protéines en acides aminés ou en peptides alors que les grosses chaînes de carbone des acides gras nécessitent elles aussi d’être décomposées par des enzymes. Seulement, pour que ces enzymes puissent fonctionner de manière efficace et rapide, la présence des vitamines du groupe B est indispensable. 

Considéré pour la plupart comme des cofacteurs enzymatiques, ces vitamines (niacine, pyridoxine, riboflavine, acide folique ou cyanocobalamine) vont permettre la décomposition des protéines en acides aminés afin qu’ils soient utilisables par l’organisme, de même pour les lipides et le traitement des différents glucides que recevra l’organisme par le biais de l’alimentation. 

Des études scientifiques ont d’ailleurs constaté que la vitamine B12 faisait baisser le taux d’acides aminés dans le sang, signe de l’assimilation cellulaire de ces acides aminés. De même, la cyanocobalamine permettrait au cycle de Linen d’assurer ses fonctions. Il s’agit tout simplement d’un processus par lequel les longues chaînes d’acides gras vont être décomposées jusqu’au moment où ils seront assez petits pour rejoindre le cycle de Krebs et servir de composants énergétiques. 

Nous connaissons également le rôle de la niacine (vitamine B3) dans le métabolisme des glucides ou de la vitamine B6 sur l’assimilation des acides aminés. Actuellement, la vitamine D est également étudiée pour son rôle sur la libération de testostérone chez l’homme et sa contribution au maintien d’une bonne santé du système immunitaire, en relation avec la vitamine K, elle-même indispensable au maintien des facteurs de coagulation du sang. Tout ceci pour affirmer qu’un apport suffisant en vitamines est indispensable pour vous assurer de bonnes performances physiques et d’exercice. 

Les vitamines antioxydantes protègent l’organisme pendant et après l’exercice

La recherche scientifique a mis en évidence que la pratique intense de l’exercice physique pouvait générer un grand nombre de radicaux libres, provenant eux-mêmes des différentes réactions biochimiques ayant eu lieu pendant l’exercice (génération d’énergie, échanges de nutriments et de cofacteurs…) ce qui aboutira fatalement à la création de déchets métaboliques potentiellement néfastes à la santé du système organique et cellulaire. 

Mais là encore, les vitamines peuvent nous aider. En effet, lorsque l’on parle d’antioxydants, on pense tout d’abord à la vitamine C. Bien connue pour cette propriété, la vitamine C joue un rôle d’antioxydant non négligeable, avant, pendant ou après l’exercice. Premier élément de protection cellulaire de l’organisme, il ne faudrait minimiser l’importance de cette vitamine essentielle à notre santé. Fruits, légumes ou compléments alimentaires de types multivitamines vous apporteront la vitamine C dont votre corps a besoin, avant, pendant et après l’entraînement. 

Les vitamines E et A sont également dotées de capacités antioxydantes

Toujours est-il que la vitamine C ne part généralement pas seule au combat contre les radicaux libres. À ses côtés, la vitamine E (tocophérols et tocotriénols) potentialise et recycle le potentiel antioxydant de la vitamine C, même si la vitamine E possède elle aussi une activité antioxydante non négligeable. Enfin, avec la vitamine C et E, la vitamine A possède également une capacité antioxydante reconnue au niveau cellulaire. Le rétinol ou ses cousins les provitamines alpha, bêta et gamma carotène, participent aux capacités antioxydantes de l’organisme, une propriété qui pourra s’avérer bien utile pendant et après l’exercice, pour participer utilement à la récupération physique post-entraînement. 

Amateurs ou sportifs de haut niveau, tous peuvent bénéficier d’un apport en vitamines. En effet, nous savons aujourd’hui que les vitamines sont indispensables aux performances physiques et sportives mais que des apports massifs et parfois excessifs de vitamines ne permettent pas d’améliorer les scores ou les chronos. Cependant, les carences vitaminiques sont particulièrement néfastes à l’exercice ; sans un apport suffisant, il y a de fortes chances que vous restiez sur la touche ou dans les starting blocks !