vitamines.fr
Les nutriments essentiels à notre santé

Les vitamines

De toute évidence, les aliments que nous mangeons (légumes, fruits, viandes, œufs, lait ou laitage, céréales…) sont composés de nutriments essentiels à notre santé ; autrement dit, des substances naturelles dont nous avons besoin chaque jour pour éviter les carences et les troubles organiques ou métaboliques créés par des manques potentiels de ces substances. Parmi ces nutriments, on détermine deux grandes catégories parmi ceux dont nous avons besoin en grande quantité – les macronutriments – et ceux dont nous avons besoin en plus petite quantité, les micronutriments.

Parmi les macronutriments, on dénombre trois grandes classes de nutriments, les protéines, les glucides (ou hydrates de carbone) et les lipides (ou acides gras). Parmi les micronutriments, on dénombre les minéraux (électrolytes pour certains d’entre eux), les oligoéléments (nécessaires en très petite quantité) et les vitamines, qui font l’objet de cet article.

Les vitamines, qu’est-ce que c’est exactement ?

L’appellation commune de « vitamine » repose sur le mot composé d’une part d’un préfixe latin « vita » mis pour la vie et d’un suffixe « amine » qui fait référence au terme spécifique à la biochimie d’amine, un peu comme les acides aminés qui ont eux aussi une fonction amine, même si la ressemblance peut s’arrêter là. En outre, toutes les vitamines ne présentent pas nécessairement une fonction amine mais le nom lui-même est resté. La première vitamine fut découverte par un biochimiste polonais du nom de Kazimier Funk en 1912.

Nécessaire en petite quantité, une vitamine fait partie des éléments organiques (qui dépendent du domaine de la biochimie) impliqués dans le métabolisme des êtres vivants, mais de manière distincte des minéraux (avec les électrolytes) et des oligoéléments, à cause de leur structure complexe. Les vitamines sont donc des composants biochimiques moléculaires à structure plus complexe qu’un simple minéral ou oligoélément dont la présence est indispensable à de nombreux processus organiques (métabolismes) se tenant à l’intérieur ou à l’extérieur du milieu cellulaire ou sanguin.

Les vitamines doivent être apportées par l’alimentation de manière régulière, selon les besoins de l’organisme

L'apport des vitamines doit se faire régulièrementGénéralement impossibles à synthétiser à l’intérieur même de l’organisme (sauf pour les vitamines B8, B12 et K), les vitamines doivent impérativement être apportées à l’organisme de manière suffisante et en rapport à l’activité de chaque être humain ou animal. En effet, les besoins en vitamines peuvent différer selon qu’une personne soit sédentaire ou que son activité physique soit intense. Chaque vitamine joue un rôle (ou généralement plusieurs rôles) au sein de l’organisme et sont toutes nécessaires au fonctionnement normal des métabolismes et multiples processus biochimiques qui ont court dans l’organisme à chaque instant.

Cependant, il faut savoir qu’un apport insuffisant en vitamines (appelé avitaminose) risque de provoquer des carences, ce qui impliquera des conséquences fâcheuses pour la santé de l’individu. De même, la surabondance de certaines vitamines peut poser des problèmes de santé très sérieux. À l’opposé, les carences en vitamine aboutissent à l’apparition de maladies clairement identifiées comme le scorbut, le rachitisme, la cécité ou le béri béri, parmi d’autres.

 

Le classement des vitamines en différents groupes, selon leurs caractéristiques

Mis à part leur rôle dans l’organisme, on peut clairement classer les vitamines en deux groupes ; celles qui sont solubles dans l’eau (appelées hydrosolubles) de celles qui sont solubles dans les graisses (les vitamines liposolubles). Le fait, pour certaines vitamines, d’être liposolubles leur permet d’être assimilées avec les graisses et donc, de constituer des réserves vitaminiques utilisables à partir des graisses présentes dans l’organisme, contrairement aux vitamines hydrosolubles qui ne peuvent être retenus et sont éliminées beaucoup plus rapidement. Les vitamines du groupe B par exemple, sont toutes hydrosolubles, ainsi que la vitamine C. Les vitamines solubles dans les graisses sont les vitamines A, D, E et K.

Chaque vitamine possède une ou plusieurs fonctions dans l’organisme

En effet, en tant que précurseurs et acteurs de diverses fonctions métaboliques, chaque vitamine est dotée d’une ou de plusieurs fonctions bien précises. Dans le groupe des vitamines liposolubles, la vitamine A (ou rétinol) intervient sur la croissance mais elle est également indispensable au maintien de la vision ; elle fait également partie des vitamines antioxydantes. Une carence grave en vitamine A peut provoquer la cécité. On connaît d’ailleurs plusieurs précurseurs du rétinol, les bêta et alpha carotène.

La vitamine D, ou calciférol, est une vitamine dont la recherche scientifique ne cesse de souligner l’importance depuis plusieurs années. Non seulement la vitamine D est indispensable à la fixation du calcium et du phosphore mais elle est également nécessaire au fonctionnement musculaire, à une libération normale de testostérone ainsi qu’au système immunitaire. La vitamine D peut être synthétisée par notre corps lorsque l’exposition au soleil est suffisante. C’est aussi pour cette raison que l’on constate souvent des carences en vitamine D en hiver, lorsque l’exposition au soleil est pratiquement nulle. Pour pallier à cet inconvénient, des compléments alimentaires contenant de la vitamine D peuvent être pris durant la saison froide.

La vitamine E est une vitamine antioxydante, comme les vitamines A et C. La vitamine E intervient contre la stérilité, on sait d’elle qu’elle permet à la vitamine C de retrouver ses capacités d’antioxydant alors qu’elle est elle-même antioxydante. Si la forme tocophérol est la plus abondante des vitamines E, les tocotriénols sont plus rares mais leur capacité antioxydante est beaucoup plus élevée et plus efficace au niveau cellulaire.

La vitamine K est en réalité séparée en deux vitamines, la phylloquinone (vitamine K1) et la ménaquinone (vitamine K2). Ces deux vitamines joue un rôle important contre l’hémorragie et interviennent sur la coagulation du sang. Elles sont également nécessaires à la fixation du calcium par les os.

Les vitamines hydrosolubles des vitamines du groupe B

Les vitamines du groupe B sont hydrosolubles, ce qui veut dire que les réserves de ces vitamines s’épuisera plus rapidement que pour les liposolubles et qu’elles ne pourront pas être stockées dans l’organisme très longtemps. Les vitamines du groupe B doivent donc être renouvelées plus souvent par l’alimentation. En revanche, les excès seront plus facilement éliminés par les reins au cours des mictions, et donc, dans l’urine.

Parmi ces vitamines, on dénombre la vitamine B1 (thiamine), la vitamine B2 ou riboflavine, la vitamine B3, niacine ou nicotinamide, la vitamine B5 ou acide pantothénique, la vitamine B6 ou pyridoxine, la vitamine B8 (ou H) pour biotine, la vitamine B9 ou acide folique, la vitamine B12 ou cyanocobalamine et la vitamine C ou acide ascorbique. Comme pour les vitamines liposolubles, il existe plusieurs formes moléculaires de ces vitamines, la vitamine C pouvant être retrouvées sous forme d’ascorbate, la vitamine B12 peut être méthylée et bien d’autres formes encore, qu’elles soient naturelles ou modifiées par l’homme.

Les vitamines sont indispensables au fonctionnement normal de votre organisme

Indépendamment du fait que tout le monde a besoin de vitamines pour profiter d’une bonne santé, il apparaît que les sportifs présente un besoin accru en vitamines par rapport aux sédentaires. À ce titre, les apports en minéraux, oligoéléments et vitamines sont cruciaux lorsqu’il s’agit de réaliser de meilleures performances physiques.

En effet, les vitamines participent intégralement au fonctionnement de nombreux métabolismes de l’organisme, tous sont cruciaux pour la libération d’énergie, le maintien du système immunitaire durant et après l’exercice, les performances athlétiques maximales, l’endurance, la force et la libération optimale de puissance musculaire. Nous savons que les vitamines du groupe B sont particulièrement importantes pour les réactions métaboliques qui aboutissent à la synthèse de l’énergie à partir des macronutriments que nous mangeons, les protéines, glucides et lipides. En l’absence des vitamines B, les macronutriments ne peuvent être métabolisés correctement en énergie. De même, la vitamine B12 (cyanocobalamine) est indispensable à la synthèse des globules rouges, les transporteurs de l’oxygène dans le sang.

Dans le cadre de l’exercice, les vitamines antioxydantes sont également très importantes car l’exercice libère une grande quantité de radicaux libres qu’il faudra ensuite neutraliser. La vitamine C est donc indispensable lorsque les exercices pratiqués le sont de manière intense et continue. En effet, les sportifs ont tout à gagner lorsque leurs apports en vitamine C sont optimaux. Un apport supplémentaire en vitamine E pourra également être envisagé, ceci afin de renforcer les propriétés antioxydantes de la vitamine C. Dans le même temps, la vitamine D ne doit pas être négligée car elle contribue à une libération normale de la testostérone, une hormone sans laquelle toute forme de performance physique est inenvisageabble.

Indispensables à notre santé, les vitamines doivent être apportées chaque jour par notre alimentation en quantité suffisantes et par rapport à nos besoins personnels. Sachant qu’une carence ou une surdose de certaines vitamines serait néfaste à notre santé, chacun pourra assurer ses apports en micronutriments à partir de l’alimentation et selon ses besoins, avec le soutien d’un complément alimentaire approprié.